Religion Monde
                                                                                                                                                                                                            Sectes & Religions

 

LE CLUB DU FEU DE L'ENFER

Nom complet :
Genre :
Période de fondation :
Qui adorent-ils ? :
Nombre d'adeptes :

 Hell Fire Club
 magico-ésotérique
 moitié du XVIIIe siècle
 on l'ignore
 imprécis

Cette secte anglaise aux contours mystérieux constitue l'un des groupes les plus énigmatiques jamais apparus dans le paysage de l'occultisme européen. De son véritable nom «les Chevaliers de saint François de Wycombe», cette petite congrégation fut fondée vers le milieu du XVIIIe siècle par Lord Dashwood, politicien d'une certaine importance, et établit son siège sur la pittoresque colline de West Wycombe, petite ville du Buckinghamshire, à l'ouest de Londres. Cette colline refermait de très nombreuses galeries préhistoriques qui furent restaurées entre 1748 et 1762, connues aujourd'hui encore sous le nom étrange de Hell Fire Caves (Grottes du feu de l'enfer).
Le Club du feu de l'Enfer recrutait ses membres parmi les politiciens de l'aristocratie et de la grande bourgeoisie. Le poète Paul Whitehead, le maire de Londres John Wilkes, le comte Sandwich et ce qu'il paraît Benjamin Franklin, le héros de l'indépendance américaine, en faisaient partie.
Pour les gens de l'extérieur, ce club n'était rien de plus qu'une association semi-clandestine d'excentriques aimant à se retrouver en assemblées joyeuses s'abandonnant à une débauche de plaisirs éffrénés qui, à en croire les mauvaises langues, finissaient souvent en orgies. Toutefois, la disposition des pièces et des couloirs aménagés dans ces galeries révèlent que des cérémonies ésotériques, voire des initiations véritables, s'y déroulaient. Tout au fond, au terme d'un cours d'eau souterrain qui portait le nom de Styx, s'ouvrait au-delà de la « porte de la vie » une salle appelée Inner temple (temple intérieur) où étaient célébrés des rites de nature inconnue.
Un passage souterrain relie les grottes à l'église Saint-Laurent de West Wycombe qu'avait également ériger Lord Dashwood.
Certains chercheurs se sont demandé si cette confrérie n'était pas en réalité une secte qui s'adonnait à la magie sexuelle ou au culte de Satan. Il semble en effet que chaque frère devait rester en compagnie d'une femme tant qu'il séjournait à l'abbaye. Le Club du feu de l'Enfer n'est peut-être pas mort comme on le croit. Certains pensent que son centre initiatique serait caché aux profanes et se trouverait en un lieu sûr de l'Irlande du Sud.