Religion Monde
                                                                                                                                                                                                            Sectes & Religions

 

LE SATANISME

Noms complets :

Genre :
Période de fondation :
Qui adorent-ils ? :

Nombre d'adeptes :

 comprend divers groupes ; le plus important
 d'entre eux est la First Church of Satan
 philosophico-
religieux
 XXe siècle
 Satan, même si parfois, leur idéologie est teintée
 de matérialisme
 indéfini

Les cultes de Satan représentent un phénomène inquiétant en constante progression un peu partout en Europe.
S'il était, dans les années soixante, circonscrit à certaines régions des Etats-Unis, notamment en Californie, il en va tout autrement aujourd'hui. Profanations de cimetières, découverte d'éléments de magie noire, restes de festins orgiaques qui constituent de lamentables parodies des fameuses messes noires : autant de phénomènes signalés un peu partout à plusieurs reprises. A cela s'ajoute une donnée terrifiante qui semble justement caractériser les nouvelles congrégations de satanistes des années quatre-vingt-dix : le sacrifice humain.
Aux Etats-Unis, en Angleterre et en Allemagne surviennent des homicides rituels que les satanistes perpètrent dans le cadre de leur infâme culte. Les victimes sont des enfants innocents arrachés à leur familles et kidnappés afin d'être immolés au cours de cérémonies démentielles et blasphématoires. Pénétrer dans ce monde pour le moins délirant s'avère extrêmement difficile. Les congrégations et les groupes adorateurs de Satan aiment, en fait, à s'entourer d'un secret et d'un mystère qu'il est peu aisé de percer. Nous essaierons néanmoins, par souci d'information, d'évoquer les groupes les plus représentatifs qui rassemblent un certain nombre d'adeptes.

L'Eglise de Satan
L'Eglise de Satan, ou plus précisément la First Church of Satan est une secte de Los Angeles (Etats-Unis) fondée en 1966 par Anton La Vey, un monsieur très distingué né à Chicago en 1930. Elle pratique des rituels de magie noire au grand jour. Baptêmes, noces, funérailles sont célébrés devant une assemblée nombreuse. La différence, c'est qu'en l'occurence, ces cérémonies-là s'inspirent directement du culte de Satan.
« Les autres églises sont des lieux d'abstinence où se déroulent des services religieux que les gens désirent voir terminés le plus rapidement possible afin de pouvoir reprendre plaisirs et divertissements. La vie est la grande indulgence, la mort la grande abstinence. Suce donc la vie jusqu'à la moelle. Ici et maintenant ! Il n'existe pas de paradis resplendissant de gloire, ni d'enfer où brûlent les pécheurs. C'est ici et maintenant que nous vivons nos moments de malheur ! Ici et maintenant que nous vivons moments de joie ! », écrit La Vey dans sa Bible de Satan. L'Eglise de Satan combat les inhibitions, les répressions et l'hypocrisie des religions établies. « Nous ne faisons que prêcher ce que les hommes mettent en pratique, continue La Vey, qu'ils l'appellent satanisme ou autrement. Notre religion n'est pas en quête de prosélytes »
Cette congrégation s'adonne à des rites à base de magie sexuelle s'appuyant sur quelques techniques dérivées de l'O.T.O. mais - pour autant qu'on sache - elle ne pratique pas de sacrifices. Il existe à l'heure actuelle aux Etats-Unis quelques loges de l'Eglise de Satan ailleurs qu'à Los Angeles et l'ensemble de leurs adeptes sélève à quelques milliers.

Process Church of the Final Judgement
Née en Angleterre dans les années soixante à l'initiative de Mary Anne et Robert De Grimston, cette secte a réussi en quelques années à rassembler un grand nombre d'adeptes provenant des classes sociales les plus favorisées. La doctrine de cette Eglise est un mélange de croyances issues du satanisme, de la réincarnation, du spiritisme et autres occultismes. Madame Grimston affirmait être la réincarnation de Goebbels, son mari celle du Christ ! Dans son livre Satan en guerre Robert De Grimston écrit : « Donnez libre cours au démon qui dort en vous parce qu'il est puissant et cruel et que son pouvoir va bien au-delà de la faiblesse humaine ».
La Process Church vénérait trois divinités : Jéhovah, Lucifer et Satan. En 1967, elle se transféra en Californie où elle établit son quartier général à San Francisco dans le district de High Ashbury.