Religion Monde
                                                                                                                                                                                                            Sectes & Religions

 

LES NEO-ROSICRUCIENS

Nom complet :


Genre :
Période de fondation :

Qui adorent-ils ? :

Nombre d'adeptes :

 les trois principaux groupes sont :
 l'A.M.O.R.C., l'Association rosicrucienne d'Oceansite,
 le Lectorium rosacrucianum
 mystico-ésotérique
 début du siècle. Le Lectorium rosacrucianum, lui,
 a été fondé au début des années soixante
 un dieu impersonnel à travers l'ésotérisme, la
 magie et l'alchimie
 quelques centaines de milliers au total

 Elyphas Lévi, le célèbre occultiste français dont l'influence fut si grande sur le monde de la magie et de l'ésotérisme au siècle dernier, avait fondé en 1889 l'ordre cabalistique de la Rose-Croix, avec pour objectif principal de combattre la franc-maçonnerie, en passe de perdre toute signification spirituelle et dominée par le protestantisme. A l'opposé, l'ordre de la Rose-Croix était rigoureusement catholique. Comme c'est souvent le cas, la société finit par se scinder en deux branches opposées dont l'une se perpétua jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale. Transplanté en Amérique où des groupes de Rose-Croix étaient établis depuis longtemps, l'ordre rosicrucien retrouva un moment sa vigueur sous l'impulsion de H. Spencer Lewis, un publicitaire qui avait adhéré à l'ordre en 1909. En 1915, celui-ci fonda l'Ancient mystical order Rosae Crucis (A.M.O.R.C.) qui connut ses heures de gloire dans les années soixante. La direction générale de l'A.M.O.R.C. et son temple son basé à San José en Californie, dans un parc qui abrite également un musée égyptien et oriental, un planétarium, une galerie d'art, une université rosicrucienne et une vaste bibliothèque.
L'association rosicrucienne compte environ soixante-cinq mille adeptes en Amérique et ses ramifications s'étendent en Europe, en Afrique et au Japon. Elle recrute ses adhérents au moyen d'annonces publicitaires publiées dans les journaux et les périodiques, et d'opuscules envoyés gratuitement. « La distribution de cet opuscule ne devrait s'effectuer qu'avec beaucoup d'attention et de discernement, et uniquement à ceux qui se montrent dignes de faire partie de l'ordre » est-il écrit. Pour s'affilier en tant que membre-étudiant, il suffit de verser une certaine somme et on reçoit des cours par correspondance.
La philosophie de base est assez élémentaire :il faut croire en un être ou un esprit supérieur, sans pour autant être obligatoirement croyant et appartenir à une religion donnée. Les leçons, semblables à celle de la maçonnerie, visent à « comprendre les mystères du temps et de l'espace, la conscience humaine, la nature de la matière, le perfectionnement du corps, le développement de la volonté, les phénomènes de l'intuition », ensemble de connaissances intégrant éléments de magie et mysticisme.

Association roscicrucienne d'Oceanside
Autre groupe aux Etats-Unis, l'ordre d'Oceanside fondé par Max Hendel (1865-1919). S'étant établi à Los Angeles en 1903, il adhéra tout d'abord à la Société théosophique dont il devint le président. En 1907, il rencontra par hasard à Berlin un frère majeur de l'ordre Rose-Croix. De retour en Amérique, Hendel fonda son propre groupe qui porte le nom d'Association roscicrucienne d'Oceanside. Il mourut en 1919, et le 25 décembre 1920 fut construit à Oceanside un temple rosicrucien destiné à mettre à disposition des moyens puissants de guérison. Les enseignements de l'Oceanside, dispensés par correspondance, portent sur la philosophie, l'astrologie et la Bible. Il est d'usage en outre à pratiquer la concentration mentale matin et soir, et de former des chaînes thérapeutiques qui se consacrent à la guérison des malades.

Lectorium rosacrucianum (ou Rose-Croix d'Or)

Autre secte rosicrucienne active en Europe : Lectorium rosacrucianum (« La Rose-Croix d'Or »), un ordre mystique fondé par un Hollandais et répandu un peu partout en Europe. Elle propose un chemin initiatique basé sur le gnosticisme et ses enseignements de divers niveaux sont ouverts à tous.
Particulièrement active en Hollande, en Allemagne et en Suisse, elle compte également un certain nombre d'adhérents en France.